Il y a eu une image qui a tout changé ….

C’est probablement cette superbe photo du Coeur de Voh réalisée en Nouvelle-Calédonie par Yann Arthus Bertrand. Je ne compte plus les nombres de fois où j’ai feuilleté et admiré l’ensemble des photos de son livre « La terre vue du ciel ».

C’est à partir de ce jour que ce rêve de photographier la terre vue du ciel s’est installé au fond de mes pensées. Louer un hélicoptère est bien trop onéreux, en ULM trop dangereux à mes yeux, alors comment accomplir ce rêve… ? Les progrès technologiques de ces dernières années ont ouvert de nouvelles perspectives. Réaliser des images vue du ciel est maintenant devenu possible avec l’utilisation des Drones. Ces machines extraordinaires, compactes, transportables, relativement abordables permettent aujourd’hui de réaliser des prises de vue de haute qualité (vidéo 4K) et photos (Raw). C’est un outil incroyable qui offre désormais aux photographes la possibilité de s’élever dans les airs pour réaliser des photos qui ne pourraient être réalisés au sol.  Du quadroptère (DJI Phantom) aux gros multirotors (DJI S1000), plusieurs configurations sont envisageables en fonction du matériel que l’on souhaite embarquer.

J’ai pour ma part fait le choix d’acheter un DJI Phantom 3 Professionnel, un très bel appareil transportable en voyage (sac cabine avec mon matériel photo avec un sac Thinktank  Airport helipak )

Après avoir volé pendant plus d’un an avec une caméra GO Pro Black Edition 3  sur le  précédent modèle de DJI (Le Phantom 2), j’ai été conquis par la qualité de vol et la sécurité de cet appareil.

Le DJI Phantom 3 Professional dispose d’une toute nouvelle caméra 4K développée par DJI. Ultra-compacte, elle dispose de caractéristiques particulièrement intéressantes. Outre le fait qu’elle filme en 4K à 24, 25 ou 30 images par seconde, cette caméra est capable de prendre des photos en RAW de très bonne qualité. 
Disposant d’un FOV (Field of view) de 94° et d’une ouverture de f/2.8, la caméra du DJI Phantom 3 Professional  permet de réaliser des photographies et vidéos sans l’effet « fish eye » caractéristique des caméras « grand angle » et plus particulièrement sur les Go Pro.


Autre atout de taille comparé au DJI Phantom 2, le Phantom 3 Pro dispose d’un retour vidéo en HD 720p à 30 images par seconde (un mini light-bridge en résumé) directement sur le smartphone ou sur un écran de tablette. On bénéficie aussi des informations de vol grâce à l’OSD au drone DJI Phantom 3. Ces données sont enregistrées automatiquement pendant les vols.

 

Le DJI Phantom 3 Pro utilise des batteries LiPo 4S 4480 mAh qui offre entre 20 et 25 minutes d’autonomie. Avec deux batteries, cela me permet de réaliser entre 2 et 3 vols par jour lorsque je suis en voyage.  Il est important de mentionner aussi les règles de sécurité à respecter avec ce type d’appareil.

Je vous propose de découvrir ci dessous quelques prises de vue aérienne réalisées au cours de ces dernières années avec mon DJI Phantom 2 + Go Pro 3 Black Edition et plus récemment le DJI Phantom 3 Professional.

Les photos:

 

Vidéos à visionner en HD pour une meilleure qualité.


Majorque – Espagne – DJI Phantom 3 Pro

Into The Wild – Norvège – DJI Phantom 3 Pro – Parc de dovrefjell et forollhogna

Côte Sauvage de Quiberon – DJI Phantom 2 – H3-3D –  Go Pro 3 Black Edition

Côteaux Gersois – DJI Phantom 2 – H3-3D –  Go Pro 3 Black Edition

Tous droits réservés - Copyright Hervé Dugoujon