Une Escapade au cœur des plus beaux paysages de Lavande en Provence 

Depuis de nombreuses années, je rêvais de photographier les champs de Lavande au cœur de la Provence. J’ai donc profité d’un weekend prolongé de 3 jours mi Juillet pour aller faire quelques photos et ballade dans cette superbe région. Après quelques recherches sur Internet, j’avais enfin trouvé le lieu où aller: le Plateau de Valensole.

Le plateau de Valensole est un endroit très photographié lors de la floraison de la lavande de Provence. Il n y’a qu’à regarder Instagram , Facebook  et autres médias sociaux pour s’en rendre compte. En même temps il faut dire que le plateau de Valensole est très photogénique. C’est l’un des lieux les plus visités dans le sud de la France, certainement aussi l’un des plus beaux et iconique pour ses champs de lavande: des valons géométriques, des rangées alignées à la perfection. Le bleu des fleurs qui vire au violet lorsque le soleil se met à rougir et se noie dans les dorés des champs de blé.

D’une superficie de 800 km², le plateau de Valensole est situé à 500 mètres d’altitude, au sud du département des Alpes-de-Haute-Provence, non loin de Digne-les-Bains et des gorges du Verdon. Royaume de la célèbre plante à parfum provençale, ce territoire, recouvert de champs de lavande et de blé, est également parsemé de charmantes localités et de sites exceptionnel comme les gorges du Verdon.

Récit de notre weekend et conseils:

Jeudi fin d’après midi vers 16h, départ de Toulouse pour Valensole, la route est très chargée avec les départs en vacances et il nous faudra presque 4h30 pour rejoindre notre destination finale, le gite de Christophe au cœur du plateau de Valensole. C’est une très belle ferme en cours de rénovation, idéalement située et entourée de champs de lavande où Christophe vous accueille avec gentillesse et bienveillance. Il était important pour moi de trouver un gite sur le plateau pour limiter la distance pour les levers de soleil. Car en effet, la lavande est belle à n’importe quel moment de la journée, mais c’est dans les premières lumières ainsi qu’au coucher de soleil qu’elle révélera sa plus belle beauté. C’est aussi le moment où vous croiserez beaucoup de monde, je vous conseille de bien repérer vos spots photos durant la journée afin d’être prêt le moment venu.

Vendredi: A la découverte des champs de lavande

Réveil matinal vers 5h15 pour un lever de soleil au Coeur des champs de lavande.

Sur les conseils de Christophe, nous décidons de partir sur la route D56 entre Valensole et Puimoisson. L’objectif est de trouver un champ exposé est avec les Alpilles en arrière-plan.

Après quelques minutes de route et arrêts, on trouve enfin notre bonheur. Nous ne sommes pas seul, il y a déjà une voiture de garer et les touristes asiatique se préparent pour une séance de shooting au cœur des champs. En effet, lorsque le lavandin est en fleurs, le plateau se transforme en studio photo pour des milliers de touristes asiatiques. Les Chinois représentent à eux seuls 30% de la fréquentation touristique du plateau de Valensole. Une série à l’eau de rose chinoise a été tournée ici et attire maintenant de nombreux visiteurs.

Après quelques minutes de repérages dans le champ, me voilà enfin installé pour ma séance photo, il n’y a plus qu’à attendre le lever de soleil.

 

 

Je décide de compléter ma séance avec quelques images aériennes avec le Drone. Les conditions sont idéales, il n’y a pas de vent et peu d’obstacles.

 

 Nous rentrons ensuite par la route D8, et effectuons quelques repérages pour le coucher de soleil. La lavande est très belle et il y a de nombreux spots sur cette route, c’est même un incontournable. Retour au gite pour un bon déjeuner et repos.

En fin d’après-midi, le ciel se remplit de jolis nuages et nous décidons de partir visiter le superbe village de Moustiers Sainte Marie. Sur la route D6 nous faisons de nombreux arrêts photos entre Valensole et Riez.

Au détour d’un virage, nous découvrons enfin le superbe village de Moustiers Sainte Marie. Depuis 1981, Moustiers Sainte-Marie est

classé parmi les Plus Beaux Villages de France. Église, remparts, chapelles, aqueduc, fontaines, alliances d’eau et de pierre, tons pastel de tuiles et de tuf façonnent un ensemble architectural homogène et vivant. La douceur de vivre qui s’en dégage incite naturellement à respecter et valoriser ce lieu, à le découvrir et le protéger. Le travail de la terre, perpétré depuis des siècles, est le trait d’union entre l’Histoire et l’avenir du village. Moustiers-Sainte-Marie fait partie du Parc Naturel Régional du Verdon, à cheval sur les deux départements du Var et des Alpes de Haute Provence, qui s’étend sur 46 communes et regroupe sept grands ensembles paysagers.

Après une belle balade dans les ruelles du village, il est temps pour nous repartir sur le plateau de Valensole, pour profiter des belles lumières de fin de soirée. Nous décidons de revenir sur les spots sur la D8 repérés le matin même. Il y a beaucoup de monde dans les champs, mais en utilisant le téléobjectif j’arrive à isoler le sujet et la foule.

 

Nous décidons de changer d’endroit pour le coucher de soleil car j’avais repéré un joli nuage mais il me manquait un premier plan. Au détour d’un chemin, je trouve enfin un champ exposé en direction des Alpilles avec un joli nuage éclairé par les derniers rayons de soleil.

Samedi : A la découverte des gorges du Verdon

Nous avons décidé de dédier cette journée à la découverte des gorges du Verdon. Après un bon déjeuner, nous nous partons donc en direction de Lapalu sur Verdon. Les Gorges du Verdon, sont situées au nord de la Provence Verte. C’est le plus grand canyon d’Europe, il offre des paysages à couper le souffle. Le Verdon prend sa source à 2819 mètres au col d’Allos puis rejoint la Durance à Vinon sur Verdon. Son parcours total est de 175 km. Mais le plus sensationnel est la hauteur des falaises qui varie de 250 à 700 mètres, la largeur allant de 6 à 100 mètres et de 200 à 1500 mètres au sommet des gorges. Nous faisons plusieurs arrêts sur la route panoramique D952 afin d’admirer la beauté de ce site.

Il est maintenant tant de faire demi tour et de rejoindre notre départ de randonnée après le petit Village de Aiguines sur la rive gauche des Gorges du Verdon.

Il y a plusieurs randonnées à effectuer autour des gorges du Verdon mais si vous ne devez en choisir qu’une et que vous avez une bonne condition physique alors  je vous recommande le sentier de l’Imbut. C’est une très belle randonnée aérienne qui dure environ 4h  qui vous permettra de découvrir le Verdon au plus près. Attention, cette randonnée est réputée difficile car certains passages sont assez compliqués, avec des échelles et des câbles. Si vous avez le vertige, je vous déconseille cet itinéraire.

La randonnée de l’Imbut commence par une descente abrupte vers les gorges.  A la fin de la descente, après 40 minutes et 340 mètres plus bas, nous arrivons aux abords du Verdon où se trouve une jolie plage de galets. Nous profitons pour nous arrêter et pique niquer.

Nous continuons ensuite la randonnée en longeant la rivière (ne pas traverser le pont) et le chemin devient plus facile.

On surplombe peu à peu le cours d’eau, avant de retomber sur quelques belles piscine naturelle. Cependant, attention à la baignade qui peux être très dangereuse par endroit en raison du courant et la présence de siphons.

Nous continuons le  long du sentier jusqu’au passage du Maugué, un sentier très étroit qui surplombe le Verdon et qui est équipé d’un câble pour aider les randonneurs. Ce passage est très impressionnant mais offre des vues superbes sur les Gorges:

Nous continuons jusqu’à la bifurcation qui mène au sentier Vidal. La montée est très impressionnante car le sentier est taillé dans la roche dans un mur vertical et l’on monte en utilisant des échelles et en s’aidant d’un câble en acier.. C’est le passage un peu délicat si vous avez le vertige. Mais en faisant attention et avec les mains libres, pas de danger particulier. On continue de grimper jusqu’au sommet à travers une forêt, le chemin est court mais la montée nous parait interminable… et met à rude épreuve nos jambes. La fin de l’ascension se terminer par un passage câblé et deux échelles métalliques à passer.

Notre délivrance arrive enfin et nous rejoignons enfin la route, à 3km en contre bas de notre point de départ au parking de l’hôtel restaurant des Cavaliers.

Pour le retour, nous avons préféré de prendre le sentier qui démarre de l’autre côté de la route, cela fut un très mauvais choix puisque nous nous sommes perdus après avoir tourné sur un chemin vers la gauche. Ayant perdu notre traçe et le chemin se fermant progressivement, nous avons dû rebrousser chemin et rejoindre la route …4 km de perdu et plus d’1h, sans eau et fatigués.

De retour sur la route, nous avons marché et avons gentiment croisé une voiture qui nous a ramené jusqu’au parking..

Superbe randonnée , un peu longue dans notre cas (5h et 12k) m suite à notre erreur de fin de parcours, mais que je vous recommande vivement pour la beauté des paysages et la variété des passages.

Il est temps de rentrer vers le plateau de Valensole pour profiter d’un dernier coucher de soleil. Sur le chemin du retour, la lumière moins dure et un beau ciel, m’encourage à faire quelques arrêts pour admirer ce magnifique panorama.

Pour achever cette belle journée, et malgré une bonne fatigue, je décide d’aller faire quelques photos au coucher de soleil chez un producteur tout près de notre gîte: Les Lavandes Angelvin. C’est un endroit très connu sur le plateau car les champs sont très photogéniques et offre d’immenses possibilité pour les photographes. Malheureusement, je ne suis pas seul au rendez vous, le champs est rempli de touriste. J’arrive toutefois à trouver un emplacement intéressant avec un arbre en arrière plan et un sillon face au soleil.

Le ciel se remplit progressivement de nuages et de nombreux touristes disparaissent juste après les derniers rayons de soleil. Je décide de rester car j’ai le sentiment que le ciel va s’embraser ce soir pour offrir de superbes couleurs. Quelques minutes d’attente, je parcours le champs à la recherche d’une composition mettant en valeur ce ciel. Je trouve mon bonheur pour un moment éphémère , celui que tout photographe de paysage recherche, la scène est incroyable:



 

C’est sur 3 dernières images que je termine ce carnet de voyage en Provence à la rencontre des champs de lavande car le lendemain c’est le retour sur Toulouse.

Quelques conseils Photos

  • Quand partir ?  Je pense que début Juillet (Première semaine) est la période idéale pour la floraison de la lavande. J’y étais autour du 20 Juillet et c’était presque la fin de la floraison.
  • Où dormir ? Il y a de nombreux gîtes et hébergement sur Valensole. Je vous conseille un endroit sur le plateau, au coeur des champs. C’est appréciable pour les lever de soleil.
  • Quel matériel ? Un trépied, un grand angle 16mm mais aussi des optiques jusqu’au 200 mm pour isoler le sujets. Filtre polarisant pour les photographies en journée sous ciel bleu. Filtres dégradés pour les prises de vue au lever et coucher de soleil ou bien faire du bracketing pour un assemblage après sous Lightroom.
  • Quels spots ? Je trouve que les plus beaux champs sont sur le plateau de Valensole. N’hésitez pas à vous promener sur les différentes départementales entre Valensole , Riez et Puimoisson. C’est dans ce triangle que ce trouve les plus beaux spots. Voici ma carte avec les emplacements des photos visibles dans ce carnet de voyage:

 

Mes spots photos (Lavande)

Je vous invite aussi à visiter ma page Instagram pour découvrir d’autres images.

Tous droits réservés - Copyright Hervé Dugoujon